Aller au contenu

ETP

DĂ©finition

L’Éducation ThĂ©rapeutique du Patient (ETP) a Ă©tĂ© dĂ©finie dans un rapport de l’Organisation Mondiale de la SantĂ© (OMS) en 1996 :

« Elle vise Ă  aider les patients Ă  acquĂ©rir ou maintenir les compĂ©tence dont ils ont besoin pour gĂ©rer au mieux leur vie avec une maladie chronique. Elle fait partie intĂ©grante et de façon permanente de la prise en charge du patient. Elle comprend des activitĂ©s organisĂ©es, y compris un soutien psychosocial, conçues pour rendre les patients conscients et informĂ©s de leur maladie, des soins, de l’organisation et des procĂ©dures hospitaliĂšres, et des comportements liĂ©s Ă  la santĂ© et Ă  la maladie. Ceci a pour but de les aider, ainsi que leurs familles, Ă  comprendre leur maladie et leur traitement, Ă  collaborer ensemble et Ă  assumer leurs responsabilitĂ©s dans leur propre prise en charge, dans le but de les aider Ă  maintenir et amĂ©liorer leur qualitĂ© de vie. ».

L’éducation thĂ©rapeutique du patient est un processus continu, dont le but est d’aider les patients Ă  acquĂ©rir ou maintenir les compĂ©tences dont ils ont besoin pour gĂ©rer au mieux leur vie avec une maladie chronique. Elle fait partie intĂ©grante et de façon permanente de la prise en charge du patient.

Objectifs

Les finalitĂ©s spĂ©cifiques de l’éducation thĂ©rapeutique sont :

  • L’acquisition et le maintien par le patient de compĂ©tences d’auto soins (dĂ©cisions que le patient prend avec l’intention de modifier l’effet de la maladie sur sa santĂ©). Parmi elles, l’acquisition de compĂ©tences dites de sĂ©curitĂ© vise Ă  sauvegarder la vie du patient.
  • La mobilisation ou l’acquisition de compĂ©tences d’adaptation (compĂ©tences personnelles et interpersonnelles, cognitives et physiques qui permettent aux personnes de maĂźtriser et de diriger leur existence, et d’acquĂ©rir la capacitĂ© Ă  vivre dans leur environnement et Ă  modifier celui-ci). Elles s’appuient sur le vĂ©cu et l’expĂ©rience antĂ©rieure du patient et font partie d’un ensemble plus large de compĂ©tences psychosociales.

Tout programme dâ€˜Ă©ducation thĂ©rapeutique du patient personnalisĂ© doit prendre en compte ces deux dimensions tant dans l’analyse des besoins, de la motivation du patient et de sa rĂ©ceptivitĂ© Ă  la proposition d’une Ă©ducation thĂ©rapeutique du patient, que dans la nĂ©gociation des compĂ©tences Ă  acquĂ©rir et Ă  soutenir dans le temps, le choix des contenus, des mĂ©thodes pĂ©dagogiques et d’évaluation des effets.

L’éducation thĂ©rapeutique du patient permet par exemple au patient de soulager ses symptĂŽmes, de prendre en compte les rĂ©sultats d’une auto-surveillance, d’une auto-mesure, de rĂ©aliser des gestes techniques (injection d’insuline), d’adapter des doses de mĂ©dicaments. Elle contribue Ă©galement Ă  permettre au patient de mieux se connaĂźtre, de gagner en confiance en lui, de prendre des dĂ©cisions et de rĂ©soudre des problĂšmes, de se fixer des buts Ă  atteindre et de faire des choix.