Aller au contenu

La dermatologie au bord du précipice

    La dermatologie au bord du précipice

    Dans une tribune au « Monde » en date du samedi 11 mars 2023, un collectif d’associations de malades, de sociétés savantes et de dermatologues alerte le ministre de la santé et les agences régionales de santé de l’état de leur spécialité, qui a pour conséquence des souffrances physiques et psychologiques parfois terribles pour les patients.

    Co-Ă©crite par la FĂ©dĂ©ration Française de la Peau (FFP), la SociĂ©tĂ© Française de Dermatologie (SFD), le Syndicat National des Dermatologues VĂ©nĂ©rologues (SNDV), la Filière de santĂ© Maladies Rares Dermatologiques (FIMARAD) et la FĂ©dĂ©ration de la Formation Continue des Dermatologues VĂ©nĂ©rologues (FFCDV), cette tribune est un vrai cri d’alerte Ă  partager et Ă  relayer dans vos rĂ©seaux !

    « Des millions de Français souffrent de maladies de la peau. Responsables de nombreux maux et handicaps, ces pathologies ont des impacts psychologiques, sociaux et Ă©conomiques considĂ©rables pour les malades et leurs familles, et sont grevĂ©es de pertes de chances inacceptables. Nous, associations de malades, sociĂ©tĂ©s savantes et dermatologues, ne comprenons pas le silence assourdissant des pouvoirs publics sur la question. Cette omission conduit la dermatologie au bord du prĂ©cipice : celle-ci souffre des plus graves difficultĂ©s d’accès aux soins. Une Ă©tude rĂ©cente montre qu’il s’agit de la pire spĂ©cialitĂ© pour l’obtention d’un premier rendez-vous. Il y a deux raisons Ă  cela : la dĂ©mographie mĂ©dicale et la dĂ©sorganisation des soins (…) ».


    âžś Lire toute la tribune au Monde au format PDF