Appels à projets

Cette page est régulièrement mise à jour : n’hésitez pas à la consulter pour trouver des appels à projets qui pourraient vous intéresser !

Le décret n° 2016-1989 du 30 décembre 2016 fixe les missions et les modalités de désignation des laboratoires de biologie médicale de référence (LBMR) qui sont des laboratoires de recours. Comme indiqué dans l’article L. 6211-19 du CSP, alinéa III « Le laboratoire de biologie médicale qui a reçu un échantillon biologique d’un autre laboratoire ne peut le retransmettre à un autre laboratoire de biologie médicale, sauf s’il s’agit d’un laboratoire de référence ».

Tout laboratoire de biologie médicale (LBM), étant régulièrement à jour de sa situation juridique peut postuler, sans restriction de domaine d’examen ou de pathologie, afin d’être reconnu comme laboratoire de biologie médicale de référence (LBMR). Il doit répondre aux conditions prévues par les dispositions législatives et règlementaires définissant l’exercice de la biologie médicale.
Les LBMR sont nommés pour 5 ans par le ministre de la santé sur proposition du comité de sélection des LBMR (CS-LBMR) […]

La date limite de dépôt des dossiers est au plus tard le 15 mai 2022 à 23h59.


Texte de l’appel à projets

La Fondation Maladies Rares lance son dixième appel à projets de recherche « Sciences humaines et sociales & maladies rares » ; elle apportera un soutien à des projets pilotes ou des extensions de projets, d’une durée maximale de 6 à 18 mois, pour un budget maximal de 30 000€. Les projets devront formuler une question de recherche, dont les bénéfices seront transposables à d’autres pathologies, impliquant à minima une équipe de recherche en SHS, une équipe médicale spécialiste des maladies rares et une association de patients. Enfin, le porteur devra être expert du domaine SHS. Toutes les maladies rares de l’enfant et de l’adulte sont concernées.

Dans le cadre de la participation de la Fondation au RHU COSY, 3 projets s’intéressant aux problématiques des personnes affectées par les syndromes d’hypercroissance pourront être soutenus sur une durée maximale de 12 mois.

De plus, en partenariat avec l’association Vaincre la Mucoviscidose, un à deux projets dont les retombées contribueront directement ou indirectement à améliorer la prise en charge de cette maladie pourront être financés.

Nous vous prions de trouver ci-joint le texte de l’appel à projets.

La demande s’effectue en ligne via le portail des appels à projets de la Fondation Maladies Rares. Vous êtes invités à créer un compte sur le portail du candidat afin de compléter le formulaire et soumettre votre projet. La date limite de soumission des lettres d’intention est fixée au 1er juin, 17h.


Texte de l’appel à projets

Appel à projets de recherche internationaux sur l’ichtyose

En raison des spécificités des maladies rares, la Fondation Maladies Rares et l’Association Ichtyose France (AIF) ont convenu d’un partenariat pour soutenir et stimuler la recherche biomédicale sur l’ichtyose.

Thématiques cibles : Cet appel à projets vise à développer un programme de recherche innovant pour mieux comprendre l’ichtyose et développer de nouvelles approches thérapeutiques.

Modalités : Toutes les disciplines biomédicales sont éligibles.

Cet appel à projets de recherche prévoit un soutien financier allant jusqu’à 100 000 € pour une durée maximale de 24 mois.


Informations pratiques 

COVID-19 – Quelle prise en charge pour les douleurs ?
Cet appel à projets est orienté sur les séquelles douloureuses au moins un mois après l’infection par la Covid-19. Les dimensions somatiques et psychiques sont retenues. (Sont exclues les complications liées à une forme aiguë et celles liées au confinement).

Les projets « douleur » sans lien avec la Covid 19 sont toujours étudiés dans les mêmes conditions. La prise en charge de la douleur doit continuer d’être une priorité : à la fois pour les douleurs qui pourraient s’aggraver ou se chroniciser des suites de la Covid-19, mais également par suite d’une non prise en charge des autres causes de douleurs.


Informations pratiques 

L’association Genespoir s’engage à apporter un financement allant jusqu’à 20 000 (vingt mille euros) par programme de recherche retenu pour une durée d’un an.
Ce financement sera attribué à un ou plusieurs projets de recherche sur l’albinisme (oculo cutané, oculaire ou formes syndromiques) portant sur un ou plusieurs des aspects suivants :

  • Génétique (diagnostic moléculaire, corrélations phénotype-génotype,…).
  • Développement du système visuel.
  • Dermatologie.
  • Pathologies liées au syndrome d’Hermansky Pudlak, thérapeutique.

En fonction du ou des projets retenus et des résultats obtenus, le soutien financier de Genespoir pourra être renouvelé annuellement, une ou plusieurs fois. Le montant de ce soutien n’est actuellement pas défini et dépendra des dons recueillis à ces échéances.

La date limite de dépôt des dossiers est le 28 janvier 2022. Les dossiers sont à envoyer à « info@genespoir.org et presidence@genespoir.org ».


Texte de l’appel à projets